Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 20:58

 

la grosse vilaine tache en dessous, c'était le tête de winnie l'ourson gentiment déplacé par ma fille...morale de l'histoire

"quand du window color bon marché tu achètes

ne t'étonnes pas si la peinture part avec!!!"

 

Repost 0
Published by zabell - dans bidouillages
commenter cet article
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 14:25

 

cr_a_mai_030             Une jolie rose,                                                                           

qui jamais ne fanera...   

et une libellule

qui déjà s'est envolée... 

  mars07_008

                                                                                                                                             

 

Repost 0
Published by zabell - dans bidouillages
commenter cet article
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 16:07

un joli long week-end pour regarder la pluie tomber...

sentir le vent par raffales souffler

écouter le requin baleine prendre par surprise le bateau des pirates et le couler juste avant que le chevalier suspendu à la tour de gué du château fort ne prévienne ses amis et ne parte à la chasse au dragon qui furieux a décidé de manger du wiking!

euh... non je n'ai pas allumé la télévision...

mais ça continue, au loin on entend un petit lutin crier de son lit les yeux encore plein de sommeil de la sieste "héééé ! je suis lààààààààà! l'est réveilléeeeeeeeeee! mamaaaaaaaaaaaan!"

voici ma journée maintenant on va goûter...

quelques mots pour compenser le refus de charger mes photos de mon charmant blog!!!

bonne fin de journée!

Repost 0
Published by zabell - dans mot du jour...
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 15:21

collage, découpage, pliage, assemblage et rouspetage en prévision!!!

je finalise les boîtes en origami pour la fête des mères, lundi et mardi nous avons fait les petits savons en classe...

ils ont bien peint, à moi de plier et 29 couvercles et 29 bases!!! vive l'origami!

bonne journée à vous!

Repost 0
Published by zabell - dans mot du jour...
commenter cet article
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 21:11

Ma dernière création est là... sous vos yeux, cherchez bien...

Non, pas besoin de photo cette fois...

Après moult périgrinations et tristes mésaventures, j'ai enfin créé ma bannière grâce à l'aide de Bluefairie (arf je ne maîtrise pas encore l'insertion de liens dans un message... mais en cherchant un peu vous trouverez son joli blog très facilement).

Au chapitre périgrinations, nous avons donc le super montage publisher. J'aime beaucoup travailler avec, il donne la possibilité de faire de jolis montages colorés et d'agencer les photos de façon personnalisée. Je me suis donc lancée dans la création d'une bannière très colorée avec des effets multiples qui me plaisaient vraiment. Montage terminé, document enregistré, direction canalblog et hop on charge...   euh ça charge là???? ah pas encore, bon , j'attends, oh ça plante? euh d'accord j'ai été trainer ailleurs entre temps et canalblog n'aime pas qu'on lui fasse des infidélités quand il travaille... re-manip... re-je patiente... pourtant je ne suis pas patiente.... avec un morceau de chocolat ça va mieux... le temps de partir tranquillement le chercher à la cuisine et de remonter au bureau ça devrait être fini....

OUIIIIIIIIIIII! ça y est il a chargé, je prévisualise, et.... et.... et.... rien du tout!

alors là franchement heureusement que j'avais mon morceau de chocolat parce que j'étais dépitée...

Quelques jours plus tard je décide de la jouer pro! je vais chercher un logiciel grâce à mon ami google netecolo (c'est le même que google tout seul mais celui-ci il ajoute des trucs pour sauver la planète).

Après quelques visites sur des sites en anglais, je tombe sur un site francophone (oui parfois ça aide bien que ce soit en français) il présente une démo géniale d'un logiciel à télécharger pour le tester gratuitement pendant 15 jours. Je suis peut-être blonde mais je me dis que 15 jours, ça devrait largement suffire pour faire une bannière, en plus j'ai tout lu, pas d'obligation d'achat ni de numéro de carte de crédit à donner... c'est parti mon kiki!!!!!!!

Et là commence le chapitre mésaventures...

Le logiciel est assez facile d'utilisation bien qu'en anglais (et puis j'ai mon arme secrète: "chériiii ça veut dire quoi tel mot en anglais????" bah oui il comprend bien mieux que moi autant exploiter les connaissance laissées en jachère depuis plusieurs mois...) ah jachère ça veut dire aussi qu'il a oublié...

allez ce n'est pas grave je bidouille, je teste, j'explore, ahhh! ohhh! c'est chouette les effets miroir, ahhh ohhh en plus ça bouge en rotations avec les reflets aussi... héhé c'est qui le boss!!! bah... c'est le logiciel parce que même si mon "zabelle toutch'à tout" brille et fait des effets de miroir en tournant doucement sur lui même, l'arrière plan me donne le nom du logiciel et impossible de le supprimer...

zut alors! ils ne veulent pas me laisser en profiter.. tant pis j'aurai esayé, je supprime le logiciel et je retourne à mes occupations en gardant mon titre tout simple mais en jurant qu'on ne m'y prendrait plus!

Le lendemain je surfe tranquillement sur la toile et au beau milieu de la lecture d'un e-mail banal apparait une fenêtre avec une mosaïque...... ahhhhhhhh! mais c'est quoi ces gens qui font... ahhhhhhhhh!

on FERME vite ma fenêtre... ouf pour une fois que mini-moi ne regarde pas ce que je fais à l'écran pour jouer au grattage ou à une loterie pendant que sa soeur fait la sieste...

"chériiiiiiii y'a un truc qui va pas du tout!!!!!"

et bien figurez vous que les messieurs et les dames de la mosaïque m'ont poursuivie pendant trois jours... heureusement que mini-moi était à l'école sinon pour un peu j'aurais été privée de surf...

le super logiciel était venu avec des potes, ça c'est pas sympa du tout!

tout le monde a été mis dehors depuis et Bluefairie m'a gentiment donné le lien vers un tuto sans squatteurs!!!Merci beaucoup!!!

@ bientôt!

Repost 0
Published by zabell - dans mot du jour...
commenter cet article
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 17:40

L'an dernier j'avais trouvé un joli tissu fleuri vert pâle avec des petites fleurs roses , j'ai même fait un ensemble avec et puis cette année une petite mademoiselle a décidé de le mettre pour flaner dans le jardin avec son nouveau sac et son beau collier...(merci fée mystère!!!)

cr_a_mai_021         cr_a_mai_026 

ça y est il y a trois cheveux et demi , on peut faire une couette!!!!!

cr_a_mai_027

Repost 0
Published by zabell - dans couture
commenter cet article
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 14:47

 

p_ques_2007_011

encore une tite choupette en fimo! je l'ai appelée p'tite lilie!

 

Repost 0
Published by zabell - dans fimo
commenter cet article
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 15:15

demain mon neveu préféré! le seul l'unique l'adorable aura deux ans! je lui ai concocté entre autres une petite custo pile poil à son goût!

cr_a_mai_007cr_a_mai_004cr_a_mai_005cr_a_mai_006

Repost 0
Published by zabell - dans couture
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 15:11

Wohou!

merci beaucoup à vous toutes et tous qui êtes venus me faire une petite visite et qui, pour certains, ont laissé un commentaire!!!

MERCI!!!!!

voici une belle histoire pleine de rêve pour vous...


LE CONTE CHAUD ET DOUX DES CHAUDOUDOUX

Il était une fois, dans des temps très anciens, des gens qui vivaient très heureux. Ils s'appelaient Timothée et Marguerite et avaient deux enfants, Charlotte et Valentin. Ils étaient très heureux et avaient beaucoup d'amis.
Pour comprendre à quel point ils étaient heureux, il faut savoir comment on vivait à cette époque-là. Chaque enfant, à sa naissance, recevait un sac plein de chaudoudoux. Je ne peux pas dire combien il y en avait dans ce sac on ne pouvait pas les compter. Ils étaient inépuisables. Lorsqu'une personne mettait la main dans son sac, elle trouvait toujours un chaudoudoux. Les chaudoudoux étaient très appréciés. Chaque fois que quelqu'un en recevait un, il se sentait chaud et doux de partout.
Ceux qui n'en avaient pas régulièrement finissaient par attraper mal au dos, puis ils se ratatinaient, parfois même en mourraient. En ce temps-là, c'était très facile de se procurer des chaudoudoux. Lorsque quelqu'un en avait envie, il s'approchait de toi et te demandait : " Je voudrais un chaudoudoux ". Tu plongeais alors la main dans ton sac pour en sortir un chaudoudou de la taille d'une main de petite fille.. Dès que le chaudoudoux voyait le jour, il commençait à sourire et à s'épanouir en un grand et moelleux chaudoudoux. Tu le posais alors sur l'épaule, la tête ou les genoux, et il se peletonnait câlineusement contre la peau en donnant des sensations chaleureuses et très agréables dans tout le corps.
Les gens n'arrêtaient pas d'échanger des chaudoudoux. et, comme ils étaient gratuits, on pouvait en avoir autant que l'on en voulait. Du coup, presque tout le monde vivait heureux et se sentait chaud et doux.
Je dis " presque ", car quelqu'un n'était pas content de voir les gens échanger des chaudoudoux. C'était la vilaine sorcière Belzépha. Elle était même très en colère. Les gens étaient tous si heureux que personne n'achetait plus ses philtres ni ses potions. Elle décida qu'il fallait que cela cesse et imagina un plan très méchant.
Un beau matin, Belzépha s'approcha de Timothée et lui parla à l'oreille tandis qu'il regardait Marguerite et Charlotte jouer gaiement. Elle lui chuchota : " Vois-tu tous les chaudoudoux que Marguerite donne à Charlotte? Tu sais, si elle continue comme cela, il n'en restera plus pour toi ". Timothée s'étonna : Tu veux dire qu'il n'y aura plus de chaudoudoux dans notre sac chaque fois que l'on en voudra un? " " Absolument, répondit Belzépha. Quand il n'y en a plus, c'est fini ". Et elle s'envola en ricanant sur son balai. Timothée prit cela très au sérieux, et désormais, lorsque Marguerite faisait don d'un chaudoudoux à quelqu'un d'autre que lui, il avait peur qu'il ne lui en reste plus.
Et si la sorcière avait raison? Il aimait beaucoup les chaudoudoux de Marguerite, et l'idée qu'il pourrait en manquer l'inquiétait profondément, et le mettait même en colère. Il se mit à la surveiller pour ne pas qu'elle gaspille les chaudoudoux et en distribue trop aux enfants ou à n'importe qui.
Puis il se plaignit chaque fois que Marguerite donnait un chaudoudoux à quelqu'un d'autre que lui. Comme Marguerite l'aimait beaucoup, elle cessa d'offrir des chaudoudoux aux autres et garda pour lui tout seul. Les enfants voyaient tout cela, et ils pensaient que ce n'était vraiment pas bien de refuser des chaudoudoux à ceux qui vous en demandaient et en avaient envie. Mais eux aussi commencèrent à faire très attention à leurs chaudoudoux. Ils surveillaient leurs parents attentivement, et quand ils trouvaient qu'ils donnaient trop de chaudoudoux aux autres, ils s'en plaignaient. Ils étaient inquiets à l'idée que leurs parents gaspillent les chaudoudoux.
La vie avait bien changé : Le plan diabolique de la sorcière marchait! Ils avaient beau trouver des chaudoudoux à chaque fois qu'ils plongeaient la main dans leur sac, ils le faisaient de moins en moins et devenaient à chaque jour plus avares. Bientôt tout le monde remarqua le manque de chaudoudoux, et tout le monde se sentit moins chaud et moins doux.
Les gens s'arrêtèrent de sourire, d'être gentils, certains commencèrent à se ratatiner, parfois même ils mouraient du manque de chaudoudoux. Ils allaient de plus en plus souvent acheter des philtres et des potions à la sorcière. Ils savaient que cela ne servait à rien, mais ils n'avaient pas trouvé autre chose! La situation devint de plus en plus grave. Pourtant la vilaine Belzépha ne voulait pas que les gens meurent. Une fois morts, ils ne pouvaient plus rien lui acheter.
Alors elle mit au point un nouveau plan. Elle distribua à chacun un sac qui ressemblait beaucoup à un sac des chaudoudoux, sauf qu'il était froid, alors que celui qui contenait les chaudoudoux était chaud. Dans ces sacs, Belzépha avait mis des froids-piquants. Ces froids-piquants ne rendaient pas ceux qui les recevaient chauds et doux, mais plutôt froids et hargneux. Cependant, c'était mieux que rien. Ils empêchaient les gens de se ratatiner. À partir de ce moment-là, lorsque quelqu'un disait : " Je voudrais un chaudoudoux ", ceux qui craignaient d'épuiser leur réserve de chaudoudoux répondaient : " Je ne peux pas vous donner un chaudoudoux, mais voulez-vous un froid-piquant? ".
Parfois, deux personnes se rencontraient en pensant qu'elles allaient s'offrir des chaudoudoux, mais l'une changeait soudain d'avis, et finalement elles se donnaient des froids-piquants. Dorénavant, les gens mourraient presque plus, mais la plupart étaient malheureux, avaient froid et étaient hargneux. La vie devint encore plus difficile : Les chaudoudoux qui au début étaient disponibles comme l'air que l'on respire, devinrent de plus en plus rares. Les gens auraient fait n'importe quoi pour en obtenir.
Avant l'arrivée de la sorcière, ils se réunissaient souvent par petits groupes pour échanger des chaudoudoux, se faire plaisir sans compter, sans se soucier de qui offrait ou recevait le plus de chaudoudoux. Depuis le plan de Belzépha, ils restaient par deux et gardaient les chaudoudoux l'un pour l'autre. Quand ils se trompaient en offrant un chaudoudoux à une autre personne, ils se sentaient coupable, sachant que leur partenaire souffrirait du manque.
Ceux qui ne trouvaient personne pour leur faire don de chaudoudoux étaient obligés de les acheter et devaient travailler de longues heures pour les gagner.
Les chaudoudoux étaient devenus si rares que certains prenaient des froids-piquants qui, eux, étaient innombrables et gratuits. Ils les recouvraient de plumes un peu douces pour cacher les piquants et les faisaient passer pour des chaudoudoux. Mais ces faux chaudoudoux compliquaient la situation. Par exemple, quand deux personnes se rencontraient et échangeaient des faux chaudoudoux, elles s'attendaient à ressentir une douce chaleur et s'en réjouissaient à l'avance et, au lieu de cela, elles se sentaient très mal. Comme elles croyaient s'être donné de vrais chaudoudoux, plus personne n'y comprenait rien!
Évidemment comment comprendre que ses sensations désagréables étaient provoqués par les froids-piquants déguisés en faux chaudoudoux? La vie était bien triste! Timothée se souvenait que tout avait commencé quand Belzépha leur avait fait croire qu'un jour où ils s'y attendraient pas, ils trouveraient leurs sacs de chaudoudoux désespérément vides.
Mais écoutez ce qui se passa. Une jeune femme gaie et épanouie, aux formes généreuses, arriva alors dans ce triste pays. Elle semblait ne jamais avoir entendu parler de la méchante sorcière et distribuait des chaudoudoux en abondance sans crainte d'en manquer. Elle en offrait gratuitement, même sans qu'on lui en demande. Les gens l'appelèrent Julie doudoux. Mais certains la désapprouvèrent parce qu'elle apprenait aux enfants à donner des chaudoudoux sans avoir peur d'en manquer.
Les enfants l'aimaient beaucoup parce qu'ils se sentaient bien avec elle. Eux aussi commencèrent à distribuer à nouveau des chaudoudoux comme ils en avaient envie. Les grandes personnes étaient inquiètes et décidèrent de passer une loi pour protéger les enfants et les empêcher de gaspiller leurs chaudoudoux.
Malgré cette loi, beaucoup d'enfants continuèrent à échanger des chaudoudoux chaque fois qu'ils en avaient envie et qu'on leur en demandait. Et comme il y avait beaucoup d'enfants, beaucoup d'enfants, presque au temps que les grandes personnes, il semblait que les enfants allaient gagner. À présent, on ne sait pas encore comment çà va finir
Est-ce que les grandes personnes, avec leur loi, vont arrêter l'insouciance des enfants? Vont-elles se décider à suivre l'exemple de la jeune femme et les enfants et prendre le risque en supposant qu'il y aura toujours autant de chaudoudoux que l'on voudra? Se souviendront-elles des jours heureux que leurs enfants veulent retrouver, du temps où les chaudoudoux existaient en abondance parce qu'on les donnait sans
compter?

Claude Steiner

Repost 0
Published by zabell - dans mot du jour...
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 16:19

 

 

quelques petits sacs de lavande pour une armoire de petite fille...

cr_a_mai_012

 

et un sac à dos pour partir à l'aventure!!!

cr_a_mai_008  cr_a_mai_009  cr_a_mai_011

 

cet après midi j'ai renoué avec ma machine à coudre...

bon week-end à vous!

n'hésitez pas à laisser un commentaire... ça fait toujours plaisir...

 

Repost 0
Published by zabell - dans couture
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de zabelle
  • Le blog de zabelle
  • : touche à tout, je découvre, j'explore, je manipule et je me fais plaisir! cuisine, encres de chine, aquarelle, home déco, fimo, tricot, customisation, couture, window color, broderie, fil de fer et demain probablement d'autres...
  • Contact

texte Libre

 

   Badge Lecteur professionnel

 

http://storage.canalblog.com/89/38/798035/71100605.jpg

  

partenariats

 

Recherche